Der Tagesspiegel Video
Coronavirus: Ein Virologie-Experte erklärt, warum man in Deutschland keine Angst haben muss
24.01.20

Coronavirus: Ein Virologie-Experte erklärt, warum man in Deutschland keine Angst haben muss

In China wächst die Angst vor dem neuartigen Coronavirus. In Deutschland sind die Risiken bisher überschaubar, erklärt der Leiter des Instituts für Virologie an der Berliner Charité, Christian Drosten.

SHOTLIST WUHAN, HUBEI, CHINA24. JANUAR 2020QUELLE: AFPTV1. Halbnahe security guard in hospital blocking reporter's camera from filming2. Halbnahe doctor wearing a hazmat suitBERLIN, DEUTSCHLAND23. JANUAR 2020QUELLE: AFPTV3. Totale Christian Drosten manipule des éprouvettes4. Nah éprouvettes5. Halbnahe Christian Drosten manipule des éprouvettesBANGKOK, THAILAND24. JANUAR 2020QUELLE: AFP6. Foto A woman with a face mask wears a cheongsam ahead of the Chinese Lunar New Year in a train in Bangkok on January 24, 2020, after four people were detected with the Coronavirus in Thailand.----------------------7.PEKING, CHINA24. JANUAR 2020QUELLE: AFP8. Foto Passengers wearing protective facemasks to help stop the spread of a deadly SARS-like virus which originated in the central city of Wuhan arrive at Beijing railway station in Beijing on January 24, 2020.----------------------9.BANGKOK, THAILAND24. JANUAR 2020QUELLE: AFP10. Foto A man with a face mask walks in a shop decorated for the Chinese Lunar New Year in Bangkok on January 24, 2020, after four people were detected with the Coronavirus in Thailand.BERLIN, DEUTSCHLAND23. JANUAR 2020QUELLE: AFPTV11. O-TON 1 - Christian Drosten, directeur de l'Institut de virologie de l'hôpital de la Charité (Mann, allemand, 15 Sek.): 'Je ne voudrais pas effrayer une personne qui veut voyager d'Allemagne vers la Chine, je ne crois pas qu'il y ait tant de cas non reconnus en Chine que l'on puisse être infecté sans le remarquer dans la vie de tous les jours, par exemple en tant que touriste. Ici, en Allemagne, nous devons en fin de compte nous préparer au fait d'avoir des cas individuels importés : par exemple, un patient qui arrive ici infecté, qui est dépisté par son médecin traitant et pour lequel on devra effectuer un examen de laboratoire.'WUHAN, HUBEI, CHINA24. JANUAR 2020QUELLE: AFP12. Foto A security guard stands outside the Huanan Seafood Wholesale Market where the coronavirus was detected in Wuhan on January 24, 2020BERLIN, DEUTSCHLAND23. JANUAR 2020QUELLE: AFPTV13. O-TON 2 - Christian Drosten, directeur de l'Institut de virologie de l'hôpital de la Charité (Mann, allemand, 12 Sek.): 'Je ne voudrais pas effrayer une personne qui veut voyager d'Allemagne vers la Chine, je ne crois pas qu'il y ait tant de cas non reconnus en Chine que l'on puisse être infecté sans le remarquer dans la vie de tous les jours, par exemple en tant que touriste. Ici, en Allemagne, nous devons en fin de compte nous préparer au fait d'avoir des cas individuels importés : par exemple, un patient qui arrive ici infecté, qui est dépisté par son médecin traitant et pour lequel on devra effectuer un examen de laboratoire.'WUHAN, HUBEI, CHINA24. JANUAR 2020QUELLE: AFPTV14. Panorama exterior of the Wuhan Medical Treatment Center

schließen